Le CESE vous invite à participer à un sondage, dans le cadre de l’avis «Construire une coalition de la société civile et des autorités intra-nationales pour concrétiser les engagements de l’accord de Paris».

La COP 21 de Paris (conférence des parties à la CCNUCC) est parvenue à un important accord visant à maintenir l'élévation de la température moyenne de la planète bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et à poursuivre les efforts internationaux pour limiter cette hausse à 1,5 °C par rapport à ces niveaux. Dans le cadre des activités organisées dans la perspective de la conférence de Paris, le programme d'action Lima-Paris (LPAA) a offert aux acteurs non étatiques, dont la mobilisation a été sans précédent, une plateforme ayant pour objectif de présenter les engagements pris et les partenariats noués par les villes, les régions, les entreprises et les organisations de la société civile, et notamment les syndicats, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et susciter une plus grande résistance aux changements climatiques. En définitive, le bilan de la COP 21 témoigne d'une claire reconnaissance des efforts consentis par l'ensemble des acteurs non étatiques, notamment la société civile, pour s'emparer de la question du changement climatique et lutter contre ce phénomène. Le CESE a plaidé pour que la société civile et les citoyens à tous les niveaux, aussi bien mondial, national qu'infranational, soient pleinement associés à l'élaboration, au suivi et, surtout, à la mise en œuvre de l'accord de Paris.

 

Le CESE est actuellement en train d'élaborer un avis d'initiative sur le thème «Construire une coalition entre la société civile et les collectivités infranationales pour concrétiser les engagements de l'accord de Paris». Cet avis sera l’occasion de se pencher sur la question de la gouvernance en matière de climat dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord de Paris et d’identifier les mécanismes et les mesures à mettre en œuvre pour un véritable engagement de la société civile.

 

Les engagements pris et les promesses faites récemment par les autorités locales et la société civile (acteurs non étatiques) sont très encourageants et fournissent un signal clair de la transition vers une économie à faible teneur en carbone et résiliente au changement climatique. Cependant, ils sont encore trop peu nombreux, dispersés, isolés les uns des autres et ne couvrent pas l’engagement de la majorité des parties intéressées.

 

Dans le cadre du processus d'élaboration de cet avis, nous aimerions recueillir la contribution des parties prenantes de la société civile et des autorités locales concernant ce qu'elles ont appris, leurs expériences et leurs recommandations. Si vous souhaitez apporter votre contribution, veuillez répondre aux questions du sondage en ligne en utilisant le lien ci-dessous. L'enquête sera ouverte jusqu'au 18 mars 2016. Merci d'avance pour votre contribution!

 

Pour participer à ce sondage, cliquer ici.